De paysan à leader mondial

écrit par Emmanuel Toniutti

English version below

Ce remarquable ouvrage « De paysan à leader mondial » nous montre comment les valeurs paysannes sont un solide fondement à la création d’une culture d’entreprise compétitive et différenciante. Il n’est pas une recette mais un témoignage prouvant que les valeurs humanistes peuvent conduire à la mise en place d’un modèle de leadership performant. Il fait la preuve qu’il est possible de devenir un acteur majeur mondial sur un marché tout en rendant l’éthique compatible avec les affaires. Le mot paysan, du latin pagensis, relate une personne appartenant au village ou au canton. Celle-ci vit à la campagne et se satisfait des travaux de la terre, de la culture, de l’élevage. Le paysan ne compte pas son temps. Il met son rythme biologique en adéquation avec la nature qui le nourrit. Il est pleinement conscient que la terre, le soleil et la pluie sont souverains. Ce faisant, il développe une humilité et un pragmatisme certains face à des éléments qui le dépassent. Cependant, il ne renonce jamais, il ne s’avoue jamais vaincu, il travaille dur et apprend du mieux qu’il peut à agir avec mesure et équilibre.

Cet état d’esprit révèle ici une expérience unique en matière de leadership responsable, celle de Bernard Streit, Président de Delfingen, une entreprise familiale dont les mythes fondateurs se situent entre la France et la Suisse alémanique. Une histoire exceptionnelle qui commence avec son père dans les années 1950 par la fabrication de sacs plastiques. Aujourd’hui, Delfingen est leader mondial des équipementiers automobiles spécialisés dans les systèmes de protection, les solutions de transfert de fluides et les technologies d’assemblage.

Le modèle de leadership de Bernard Streit est direct, franc, sans faux-semblants. Il explique ses réussites et ses échecs. Il nous donne quelques secrets fascinants sur la manière de livrer une guerre économique compétitive sans pour autant transiger sur les valeurs humaines. Il nous montre, de manière concrète, que l’éthique est compatible avec le monde des affaires. Il fait la preuve que la culture d’entreprise et le sentiment d’appartenance sont un atout majeur pour affronter les crises. Il convainc que la performance économique est absolument compatible avec la réussite humaine. Ses phrases préférées : « le pire n’est jamais sûr », « ce qui est impossible aujourd’hui peut demain devenir possible ».

Il y a deux ans j’ai eu l’occasion, pour la première fois, de rencontrer Bernard Streit lors de l’animation d’un séminaire pour le comité exécutif de Delfingen. J’ai fait la connaissance d’un homme simple et humble au caractère pourtant rude. Une personne n’ayant pas sa langue dans la poche et disant franchement ce qu’il pense tant sur le plan positif que négatif. Son modèle de leadership : dire les choses, regarder la réalité en face, affronter les problèmes sans détour, ne pas se faire d’illusions sur les mauvaises pratiques des concurrents, maintenir la cohérence entre les valeurs humanistes, la stratégie, l’organisation et les comportements des leaders. Et surtout, ne pas oublier qu’il est nécessaire dans une entreprise de commencer à regarder par le haut. Souvent c’est par les patrons ou les cadres haut placés que débutent les problèmes…c’est souvent ainsi qu’une entreprise fait faillite. Ce sont ces principes qu’il a transmis à son fils Gérald, désormais Directeur Général de Delfingen.

Ce livre nous offre une belle leçon : il n’existe pas de modèle de leadership idéal. Celui-ci se construit à partir des personnes qui ont à conduire les organisations tout en s’adaptant aux clients aux produits et aux cultures. Il existe toutefois des invariants qui font le succès et la pérennité des entreprises : Bernard et Gérald Streit nous prouvent que l’éthique et la responsabilité sont deux piliers sur lesquels les leaders peuvent s’appuyer pour bâtir la réussite de l’entreprise. Mon expérience me permet néanmoins d’ajouter que si nous ne croyons pas en l’être humain, la mise en œuvre d’un tel modèle de leadership est impossible.

 

From farmer to world leader

This remarkable book ‘From farmer to world leader’ shows how the peasant values ​​are a strong foundation for the creation of a competitive and distinctive corporate culture. This book is not a recipe but rather a testimony proving that humanistic values ​​can lead to the establishment of an effective leadership model. It demonstrates that it is possible to become a major global player in one market while making it compatible with ethical business. The word peasant, from the Latin pagensis, refers to a person belonging to a village or township. He lives in the country and has an appreciation for the work of the land, farming and livestock. The peasant, or the farmer in this case, does not count his time. He sets his biological rhythm in keeping with the nature that feeds him. He is fully aware that the earth, sun and rain are sovereign. In doing so, he develops a certain humility and pragmatism in the face of elements that are beyond him. However, he never gives up, he never admits defeat, he works hard and learns the best he can to act with moderation and balance.

This mindset reveals here a unique experience in terms of responsible leadership, that of Bernard Streit, President of Delfingen, a family business whose founding myths lie between France and German-speaking Switzerland. It is an exceptional story that began with his father in the 1950s with the manufacture of plastic bags. Today Delfingen is the world leader in automotive equipment specialized in protection systems, fluid transfer solutions and assembly technologies.

The leadership model of Bernard Streit is direct, frank and without pretense. He explains his successes and failures. He gives us some fascinating secrets on how to deliver a competitive economic war without compromising human values. He shows us, concretely, that ethics are compatible with the business world. He demonstrates that the corporate culture and sense of belonging are a major asset to face the crisis. He argues convincingly that economic performance is absolutely compatible with human fulfilment. His favorite phrases being: « the worst is never certain, » « what is impossible today may tomorrow become possible. »

Two years ago I had the opportunity, for the first time, to meet Bernard Streit whilst giving a talk at a seminar for the executive committee of Delfingen. I made the acquaintance of a simple and humble man yet tough in character. A person not having his tongue in the pocket and frankly saying what he thinks whether positive or negative. His leadership model is to : say things, look reality in the face, face problems frankly, not have any illusions about the bad practices of competitors, maintain consistency between humanist values, strategy, organization and the behavior of leaders. And do not forget that it is necessary in a company to start looking upwards. Often it’s the bosses or senior executives where the problems begin … and it is often like this that a company goes bankrupt. These are the principles he transmitted to his son Gerald, now the Delfingen CEO.

This book offers us a great lesson: there is no ideal model of leadership. It is built from people who have to drive organizations while adapting to customers, products and cultures. However, there are constants that make the success and sustainability of businesses: Bernard Streit and Gerald prove that ethics and responsibility are the two pillars upon which leaders can build business success. However my experience allows me to add that if we do not believe in the human being, the implementation of such a model of leadership is impossible.

 

 

2 réflexions au sujet de « De paysan à leader mondial »

  1. DURNERIN Henri

    acteur de la gouvernance coopérative dans le monde agricole je ne peux que me réjouir de la mise en avant par Emmanuel de ce témoignage enthousiasmant

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s